Vincent Miclet : « PetroPlus Overseas est un nouvel acteur incontournable du marché pétrolier en Afrique »

Auteur 26 mars 2014 2
Vincent Miclet : « PetroPlus Overseas est un nouvel acteur incontournable du marché pétrolier en Afrique »

L’annonce est de Vincent Miclet, CEO de la compagnie pétrolière PetroPlus Overseas : cette dernière va procéder à son premier forage exploratoire au Gabon, confirmant ainsi sa politique de croissance enclenchée depuis sa récente création.

PetroPlus Overseas est un investisseur ambitieux et bien implanté en Afrique

PetroPlus Overseas est une compagnie pétrolière fondée en 2011 et basée en Angola, à Luanda et spécialisée dans le domaine de l’exploration et de l’exploitation d’hydrocarbures. Depuis plusieurs années, elle cherche à poursuivre son développement en menant de nouveaux projets à travers l’Afrique. A plus long terme, cette société ambitionne d’étendre son activité à d’autres continents.

Ce nouvel acteur du secteur pétrolier a d’ores et déjà posé les bases de son développement sur le continent, notamment grâce à une excellente connaissance du terrain et des enjeux spécifiques au contexte africain.

Vincent Miclet, son président, a depuis toujours vécu en Afrique où il s’est distingué par une volonté d’entreprendre et un sens des affaires hors du commun. Dotée d’une forte capacité de financement, PetroPlus Overseas investit ses ressources et son expertise reconnue dans des projets porteurs de promesses pour l’avenir. La compagnie se dit également soucieuse de l’amélioration des conditions économiques et sociales des pays où elle opère tout en cherchant à minimiser l’impact de ses activités sur l’environnement. Avec cette démarche, PetroPlus Overseas entend se positionner comme un partenaire fiable et durable dans le secteur de l’exploitation pétrolière.

PetroPlus OverseasPetroPlus Overseas dispose ainsi de droits sur plusieurs blocs pétroliers en Afrique : en 2011, la compagnie angolaise a obtenu deux concessions d’environ 85 000 km2 au Mali. L’entreprise a également signé des contrats pour deux blocs pétroliers au Gabon en 2012, sur les zones de Hyembe et d’Espadon/Roussette, au large de Port-Gentil. C’est là-bas qu’aura lieu le premier forage d’exploration en 2014, comme l’a confirmé Vincent Miclet, CEO de la compagnie. Les contrats, qui impliquent un permis d’exploration pour la zone de Hyembe et un permis d’exploitation pour la zone d’Espadon/Roussette, ont d’ailleurs été confirmés par décret présidentiel en 2013.

Le Gabon : premier étape d’un développement sur le long terme

Pour PetroPlus Overseas, le Gabon semble être une première opportunité de développement, celle qui lui permettra de poser les bases de sa croissance sur le continent africain. Cela peut se comprendre : aujourd’hui, le Gabon est reconnu comme le quatrième producteur pétrolier en Afrique sub-saharienne après le Nigeria, l’Angola et la Guinée Equatoriale. Pour les années à venir, les experts s’accordent sur une stabilisation de la production à 240 000 barils par jour. Par ailleurs, on estime à 3,7 milliards de barils les réserves exploitables du pétrole qui semble encore promis à un bel avenir.

Conscient de cette opportunité, PetroPlus Overseas va donc entamer sa campagne de forage d’exploration au Gabon dans le courant de l’année 2014, sur la zone de Hyembe, qui se trouve au nord-est de Port-Gentil, non loin des côtes. Après étude, ce site présente en effet des réserves exploitables trois à quatre fois supérieures au gisement d’Espadon/Roussette, l’autre concession de PetroPlus Overseas au Gabon.

La réserve de pétrole off-shore que représente la zone de Hyembe est aujourd’hui évaluée à 80 millions de barils, s’étendant sur une superficie de près de 2000 km2. PetroPlus Overseas détient actuellement 100% des droits pétroliers pour ce site.

En parallèle, la compagnie pétrolière angolaise compte lancer les forages d’exploitation de la concession Espadon/Roussette en 2015, avec un accord portant sur une surface de 4km2 pour une estimation de 24 millions de barils.

Vincent Miclet, CEO de PetroPlus Overseas s’est longuement expliqué sur ces choix stratégiques : « Notre objectif au Gabon est bien entendu de créer durablement – et de manière responsable – de la valeur pour le pays mais aussi pour la croissance de notre entreprise ainsi que pour nos investisseurs. Toutefois, ceci n’est qu’une première étape. Nous réfléchissons également à d’autres projets pour soutenir notre politique de croissance et étudions les possibilités d’acquisition de blocs pétroliers en Tanzanie, au Maroc, au Tchad et au Congo » a-t-il conclu.

PetroPlus Overseas confirme ainsi sa volonté de devenir un acteur croissant du secteur pétrolier sur le continent africain, en déployant son expertise au Gabon dans un premier temps puis vers d’autres régions dans un avenir proche.

2 commentaires »

  1. Liam Port-Gentil26 mars 2014 at 16 h 58 min - Reply

    Le Gabon, un des pays les plus structurés de la zone. Toujours intéressant de voir que des hommes d’affaires de cet envergure restent attachés à cette partie du monde est aient la capacité de mobiliser des capitaux et les autorités locales sur des projets d’un tel niveau.

Ecrire un commentaire »